A- A A+

24 / 05
2012

Au lycée Colbert de Torcy - Charles Cros de Sablé-sur-Sarthe, 100% des pommes et 73% des volailles sont locales, 41% des yaourts, 27% des fromages et 20% du pain sont bios…Le lycée Colbert de Torcy - Charles Cros à Sablé-sur-Sarthe propose chaque jour des repas préparés avec des produits bio et/ou locaux pour ses 1 000 demi-pensionnaires. Une démarche porteuse d’une véritable dynamique au sein de l’établissement.

 

« 100% des pommes et 73% des volailles sont locales, 41% des yaourts, 27% des fromages et 20% du pain sont bios…». Isabelle Bourssaud, chargée de la restauration au lycée Colbert de Torcy - Charles Cros à Sablé-sur-Sarthe, égrène fièrement les chiffres des produits cuisinés chaque jour pour le déjeuner de quelque 1 000 élèves, et le dîner de 300 internes.
Lancée en septembre 2011, la démarche du lycée sabolien dépasse aujourd’hui largement l’objectif des recommandations du Grenelle de l’Environnement : proposer au moins 20% de bio ou de local dans les cantines. Et ce sont les papilles des lycéens qui sourient.

 

Un approvisionnement local

 

Pour s'approvisionner en produits bio et locaux, le service intendance du lycée n’a pas rencontré de difficultés. « Nous avons toujours eu la démarche de travailler avec les producteurs locaux, il a donc été facile de les mobiliser, reprend Isabelle Bourssaud. Par exemple, pour les légumes bio, nous nous fournissons chez Christian et Chantal Robin à Parcé-sur-Sarthe. La viande de porc vient du Père Louis à Précigné et le pain bio de Bernard Yvon à Pruillé le Chétif ».
Mais qu’en est-il du coût financier d’une telle démarche ?  « Intégrer des aliments bio ou de proximité dans nos menus, coûte neuf centimes de plus, soit un coût matière de 2,43 euros par repas, contre 2,35 précédemment », répond précisément l’intendante. Pour financer cette hausse de tarif, le lycée a provisionné 7 500 euros,  auxquels s’ajoutent 7 500 euros de subvention de la Région.

 

Une véritable dynamique

 

Quant aux élèves, les principaux bénéficiaires, le constat est sans appel. «  Les assiettes qui reviennent sont de plus en plus souvent vides ! ». Pourtant au départ, il a fallu les sensibiliser et les informer. « Nous avons communiqué en indiquant d’où venait la viande du jour et ils se sont pris au jeu, connaissant parfois le producteur qui habite près de chez eux ».
Par ailleurs, le lycée a intégré dans les cours d’histoire-géographie des classes de seconde, un chapitre sur l’alimentation dans le monde. « Une manière de mieux leur faire comprendre les enjeux et de les sensibiliser à notre action ».
Fort de cette réussite, le lycée engage aujourd’hui un nouveau défi : réduire ses déchets et ses emballages. « Ces démarches nous apportent une véritable dynamique, aussi bien pour nos services en interne que pour nos lycéens », conclut Isabelle Bourssaud.

 

Pour en savoir plus :http://colbert-cros.e-lyco.fr

 

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information