A- A A+

19 / 07
2012

 

Le centre du Parchemin au centre Vaujoubert de Rouillon accueille un couple de parcheminier qui fait découvrir sa passion à tous les publics. L’objectif est de susciter des vocations mais aussi de faire revivre un art moyenâgeux.

 

Jean Pierre et Anne Marie Nicolini, maîtres parcheminiers et enlumineurs.C’est une belle histoire, celle de quelques passionnés d’un art moyenâgeux, qui arrivent à force de persuasion et de passion à ouvrir un musée vivant. Le centre du Parchemin à Rouillon permet ainsi de faire découvrir une merveille médiéval : la fabrication et l’écriture de parchemin.

 

Un art à sauvegarder

 

Tout a commencé par un coup de fil désespéré, en décembre 2009, à Jean Gouhier, universitaire et géographe, d’un couple d’amis de Franche-Comté, qui allait voir disparaître toute leur collection et savoir-faire autour des parchemins. Jean Gouhier emmène alors avec lui quelques passionnés et le maire de Rouillon, Daniel Lecroc. "Les élus ont été très vite d’accord pour accueillir le projet de centre à Rouillon, afin de sauvegarder cet art et cette technique si particulière", explique Jean Gouhier, aujourd’hui président de l’association "Le Parchemin jadis et demain". La commune soutient fortement ce projet et a obtenu notamment une subvention de la Région de 15 000 €.

Et l’ambition du projet en cours et en passe d’être réalisé, laisse admiratif. Jean Pierre et Anne Marie Nicolini, maîtres parcheminiers et enlumineurs, ont investi ce centre de 250 m2 où ils travaillent la peau de chèvre ou de mouton, et les couleurs anciennes, tout en accueillant tout type de public. "Les élèves de 5e, qui ont au programme le Moyen-Age sont accueillis, tout comme ceux de seconde qui se spécialisent dans les arts plastiques et l’histoire de l’art, mais également les primaires", reprend Jean Gouhier. De nombreuses animations permettent également de faire découvrir cet art unique à l’ensemble de la population.

 

Un rayonnement local et européen

 

Plume d’oie, roseau taillé, écriture gothique avec des couleurs fabriquées selon la tradition des apothicaires du moyen-âge, autant de techniques que les visiteurs sont invités à découvrir dans ce centre unique en France et en Europe. Un savoir faire qui commence déjà à s’exporter puisque l’université de Lisbonne au Portugal a commandé 48 feuilles de parchemin authentique et "nous avons d’autres contacts avec des universités en Allemagne et en Grande-Bretagne".

 

Pour en savoir plus : http://www.parcheminjd.org

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information