A- A A+

05 / 01
2012
> Thématiques : Transports

 

Après deux ans de service, le pôle d’échanges multimodal (PEM) du Mans est entré dans les mœurs des Sarthois. Près de 16 000 personnes en moyenne y transitent chaque jour, passant le plus souvent du train au tram, mais aussi aux cars interurbains et inversement.

 

Au départ du PEM, la ligne de cars régionaux Le Mans - La Flèche est la plus importante avec 145 000 voyages par an. Inauguré fin novembre 2009 - 20 ans après le TGV - côté gare nord du Mans, la zone de transit entre les différents modes de transport est un exemple de ce qui se développe partout en France, salué par les usagers comme par les urbanistes : le pôle d'échanges.

Rien de plus simple, en effet, que de prendre le tramway pour attraper son TGV ou de monter dans le car régional de La Flèche en descendant d’un TER. Lucas, 20 ans, apprécie d’arriver en car TIS (*) directement sur l’esplanade de la sortie nord. "Avant, je devais faire plus de cinq cents mètres entre la gare des cars sur l’avenue Leclerc et mon train… Je gagne du temps et je suis moins stressé ! "

De même, les voyageurs TGV garent facilement leur véhicule en sous-sol avant de se rendre sur le quai par un accès propre. Avec la ligne double du tram (Université / Espal ou Antarès), le dépose taxi, le parc de 80 vélos sous abri et le passage nord-sud fréquenté par 20 000 piétons, le pole d’échanges multimodal est devenu un lieu de rendez-vous aussi prisé que la traditionnelle place de la République, à quatre minutes de tram.

 

Les habitants d’autres villes qui passent par là le reconnaissent volontiers. Emma, 16 ans, venue d’Angers pour les fêtes : "C’est facile de venir voir ma famille au Mans, j’ai trois ou quatre stations de tram en sortant du train, je n’ai pas besoin de connaître la ville et je ne risque pas de me perdre."

Le PEM se regarde aussi de l’intérieur de la gare historique de 1854. L’immense verrière construite en galerie jusqu’à la gare des cars et les arrêts du tram éclaire et agrandit les espaces, assurant ainsi une meilleure fluidité selon la direction SNCF. Les rampes d’accès, larges et bien placées, répondent aux besoins des voyageurs, qu’ils soient en fauteuils roulants ou qu’ils tirent de lourdes valises à roulettes. 2012 devrait conforter le bilan très positif de cet important aménagement qui a coûté 60 M€, financement où la part de la Région s’élève à un peu plus de dix millions.

 

(*) Transports interurbains de la Sarthe / Conseil général

 

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information