A- A A+

13 / 01
2012
> Thématiques : Environnement

 

Le Pays du Perche sarthois inaugure le 21 janvier au Luart sa plateforme d’approvisionnement en bois déchiqueté. Aidée par l’Ademe (*) et la Région depuis 2006, la filière a pris un essor important : 40 % des installations sarthoises de chaudières à bois déchiqueté se font sur ce territoire !

 

Le calcul est vite fait. Aide de l’Ademe (2 000 euros) plus crédit d’impôt (22% jusqu’à présent), c’est encore loin des 20 000 euros que coûte habituellement une chaudière à bois déchiqueté. Mais si l’on ajoute 2 000 euros de la Région via le syndicat mixte du Pays du Perche sarthois, on se sent nettement encouragé. "C’est un levier non négligeable", observe la directrice du Pays, Vanessa Chollet.

Au départ : l’idée d’un agriculteur du Luart et membre du conseil de développement du Perche sarthois, Alain Cruchet, qui trouvait dommage de voir perdre les tailles de haies bocagères et les petites coupes forestières. Le secteur figure parmi les plus gros producteurs en Pays de la Loire. Lui-même détenteur d’une des premières chaudières à bois déchiqueté, Alain Cruchet défendait la valorisation d’un déchet, tout simplement. "Dès le premier contrat territorial unique avec la Région sur 2006-2008, nous avons mis ce projet en avant, explique Vanessa Chollet. Le bilan carbone du bois déchiqueté est bien meilleur que celui du pellet (granulé). Ce dernier nécessite beaucoup plus d’énergie pour sa fabrication, il est plus cher et on ne peut pas l’acheter localement."

 

Une filière locale

 

Au contraire, le bois déchiqueté vient d’ici. Sept professionnels se sont associés en 2009, créant la SARL Bois Energie du Maine qui produit près de 500 tonnes par an pour les collectivités comme les particuliers. La démarche a rempli son objectif pour la première "campagne" en aidant seize foyers à s’équiper pour un budget de subvention de 32 000 euros attribué par la Région, reconduit pour la période 2010-2013. "Avec le potentiel de gisement, on pourrait fournir 9 000 foyers par an, soit plus du quart de la population du territoire !"

Les communes s’équipent : Tuffé, Sceaux-sur-Huisne et bientôt Coudrecieux. La construction d’une plateforme était donc nécessaire au cœur géographique du Perche sarthois, Le Luart. La Communauté de communes de l’Huisne sarthoise vient d’y investir 213 907 euros avec l’aide de la Région, dans un bâtiment de grande capacité. Cerise sur le gâteau : un petit local en ossature bois pour l’accueil de groupes ou de scolaires : histoire de faire un peu de pédagogie !

 

(*) Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie.


Télécharger la carte des installations de chaudières chez les particuliers dans le Perche sarthois.

 

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information