A- A A+

18 / 01
2012
> Thématiques : Culture / Sport

Les régions Pays de la Loire et Centre se sont associées à Centre Images pour collecter et sauvegarder les films d’amateurs. Plus de 250 d'entre-eux ont pour sujet les Pays de la Loire. Et bon nombre concernent la Sarthe, tant par leur provenance que par leurs images. Un patrimoine à part entière !

 

Capture » du film Vacances de Jean… avec le marché de la place de l’Eperon au Mans (transféré aux Jacobins au début des années 1970). Photo : Centre Images - Paul MassonTout commence au fil de la Loire en 2008. Les présidents des deux régions Pays de la Loire et Centre, signent avec Centre Images, un établissement public implanté à Château-Renault (37), une convention sur trois ans pour financer la collecte et la sauvegarde d’une véritable mémoire : les films d’amateurs tournés sur les bords du fleuve. "Vous avez filmé, vos parents ont filmé sur les bords de Loire… Apportez-nous vos films", invite le dépliant d’appel affichant une Vespa chevauchée par un jeune couple des années soixante. Le but initial est de nourrir le dossier de classement de la Loire par l’Unesco. "Mais très vite, ça a débordé !, raconte le Sarthois Jocelyn Termeau, directeur de Centre Images. Nous avons collecté des choses passionnantes, comme ce film de vacances de 1947 où l’on voit le bourg et la baignade de Noyen-sur-Sarthe, le marché de la place de l’Eperon du Mans, ou encore ce groupe en voyage à Coco-plage à Sillé-le-Guillaume et au château de Fresnay-sur-Sarthe. Les gens filment plutôt l’ailleurs que la rue où ils habitent ou leur ville. D’où l’intérêt de collecter sur un large territoire."

 

Les plus anciens datent de 1940

 

Ainsi, les sujets choisis par les cinéastes amateurs sont parfois inattendus, tel ce film 16 mm du peintre fléchois François Monchâtre, 83 ans, qui détaille en plans panoramiques l’une de ses œuvres en grand format, La noce à Gaby. "C’était en 1955, raconte l'intéressé. J’avais utilisé une vieille caméra allemande récupérée dans la débâcle. Les images sont sautillantes et maladroites mais l’intérêt vient peut-être de l’originalité du sujet. Le tableau avait été peint en souvenir d’un vrai mariage…".
Gérard Sergent, documentariste de Bazouges-sur-le-Loir, a lui aussi alimenté le fonds de Centre Images grâce à son travail qu'il a intitulé Trame des jours, mené auprès de la population locale, avec sa ciné-valise qui fait voyager les images. "La caméra d’amateur a une valeur très intéressante parce qu’elle ne cherche pas à faire œuvre, observe-t-il. En revanche, elle donne un sens profond face au sujet."
Centre Images a ainsi collecté 4 075 films et numérisé 1 000 heures d’images. Les Pays de la Loire sont à l’honneur dans 258 d’entre eux dont les plus anciens remontant à 1940. "Mais on sait qu’il y en existe cent fois plus !", s'enthousiasme Jocelyn Termeau. Au total, chacune des deux régions a versé 45 000 € pour la collecte des films de 2008 à 2010. Reste à réfléchir sur les diverses exploitations possibles de ce patrimoine.

 

A regarder en ligne
Les films sélectionnés sur www.ciclic.fr (tapez Sarthe dans la case recherche)
La ciné-valise de Gérard Sergent (Bazouges-sur-le-Loir) sur www.centreimages.fr

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information