A- A A+

23 / 04
2013

Il s’agit sans doute de l’une des premières piscines municipales construites en Sarthe. Depuis son ouverture en 1936, la piscine de Saint-Calais n’a connu que trois années de fermeture ou presque. S’inscrivant sur une promenade pédestre au bord de l’Anille, elle est aujourd’hui entièrement réaménagée selon des critères HQE.


Une piscine historique refait surface à Saint-Calais. "Malgré son âge, cette piscine extérieure a bien des atouts", décrit Odile Lambret, adjointe en charge de la réhabilitation de l’établissement. "Elle profite aux familles qui ne partent pas en vacances mais aussi aux sportifs, puisqu’elle a les dimensions requises pour accueillir des compétitions."

Seulement depuis 1936, malgré des améliorations successives, les conditions d’hygiène se sont détériorées. "Le bassin présentait des faiblesses dues à la rouille dans le béton. Une inclinaison, penchant vers le lit de la rivière qu’il surplombe, condamnait le recueillement des eaux chlorées : 50 % affluait dans la rivière. Les installations électriques n’étaient plus aux normes… " Il y a trois ans, la Direction des Affaires sanitaires a exigé la fermeture de l’établissement. Cette décision a ouvert la voie à une réflexion sur la réhabilitation des lieux.

Une nouvelle piscine aux normes HQE

La nouvelle piscine de Saint-Calais ouvrira ses portes en juin.

La piscine est désormais positionnée comme un site attractif sur le parcours "Au fil de l’eau", sillonnant la rivière de l’Anille. Entièrement réaménagé, le bassin conserve ses dimensions, avec une pente en déclivité. Un hydrosplash – surface plane avec jets d’eau – viendra supplanter l’ancienne pataugeoire.

"Concernant l’espace d’accueil, les locaux techniques et les vestiaires, nous avons opté pour des constructions mêlant béton cellulaire et bois européens, pin douglas et mélèze, avec une toiture végétalisée. Un éclairage led a été installé à l’intérieur des bâtiments."

Enveloppe globale du projet : 2,3 M€, avec des aides du Fonds européen Leader (50 000 €), l’État (400 000 €), la Région des Pays de la Loire (212 000 € dans le cadre du Contrat Territorial Unique) et le Département de la Sarthe (200 000 €). "Les habitants pourront arpenter la terrasse en bambou à partir de juin, date de livraison de la nouvelle piscine !"


Pour en savoir plus : www.payscalaisien.com

Crédit photo : TNT Architectes & associés

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information