A- A A+

22 / 08
2013

Le long de la rivière Sarthe, le Département a engagé un vaste programme de restauration de la continuité écologique : à terme, sept ouvrages permettront aux poissons migrateurs de circuler sur 50 km des 96 du cours d’eau navigable.

La rivière Sarthe, longue de 313 km, est en partie la propriété domaniale du Département entre Le Mans et Pincé. La navigation sur la Sarthe aval est rendue possible grâce à la retenue d'eau générée par les 16 ouvrages présents. Classée comme cours d’eau à poissons migrateurs par le Code de l’environnement, elle doit faire l’objet de travaux sur sa partie aval afin de restaurer la continuité écologique. Il s’agit de permettre la circulation des espèces piscicoles le long de la rivière par l’aménagement de passes à poissons.

Un projet à 3 M€

  Sept ouvrages de passes de poisson seront réalisés, notamment à Malicorne et à Parcé-sur-Sarthe."Les espèces piscicoles concernées par ces mesures sont l’anguille, la lamproie marine, la grande alose et les espèces holobiotiques, qui ne sont pas des grands migrateurs mais qui se déplacent localement", explique Julien Priou, responsable du bureau gestion des rivières. "Un programme de construction de sept passes à poissons débutera en 2013, jusqu’en 2016, pour un coût total de 3 M€. Ces passes rustiques, installées avec des rampes en enrochement, seront mises en œuvre sur des barrages dont le maintien est nécessaire afin d’assurer l’usage navigation. Ces passes à poissons viendront compléter les réalisations engagées sur quatre ouvrages de la Sarthe navigable."

Une aide de la Région des Pays de la Loire de 65 000 € a été mobilisée au titre de la restauration des milieux aquatiques, aux côtés de l’Agence de l’eau et du Département. Une subvention a également été sollicitée auprès du FEDER, Fonds européen de développement régional. La Sarthe est ainsi le premier cours d’eau du département à bénéficier de cette action au titre de la restauration écologique.

Cette opération s’inscrit au cœur du Contrat territorial des milieux aquatiques signé entre le Département de la Sarthe et l’Agence de l’eau, qui comprend également l’étude et le suivi écologique de la rivière, l’entretien des berges (avec un soutien régional de 12 000 €) et la création d'un poste de technicien de rivière cofinancé par l’Agence de l’eau. Le contrat territorial milieux aquatiques, d’un montant global évalué à 4,1 M€, devra être réalisé d’ici à 2016.

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information