A- A A+

30 / 04
2014

Ils sont six viticulteurs bio en Vendée. Parmi eux, Julie Bernard vient de s'installer à Aizenay. L'ex-étudiante en lettres modernes réalise son rêve dans une vigne datant de 1890, qui sans cette installation, était menacée de disparaître.

À Aizenay, Julie Bernard pourra apposer le label bio sur ses étiquettes dès le millésime 2014.Julie Bernard est une viticultrice heureuse. Et Michel Roblin, ex-propriétaire du vignoble de l'Atrie à Aizenay, un jeune retraité soulagé. Originaire de Lille, la jeune femme, qui se destinait à une profession de lettres, a bifurqué vers les ceps de vigne.

"J'ai toujours été intéressée par le vin et l'agriculture, mais dans le Nord, ça me paraissait inaccessible ! J'ai eu ce coup de folie quand j'ai fait la connaissance de Michel. Ses vignes allaient être arrachées faute de repreneur."

À Aizenay, le petit vignoble de l'Atrie, daté des années 1800, s'étend sur 5,5 hectares. Michel, partagé entre le vignoble et son activité de maraîchage, travaille en suivant les principes de l'agriculture raisonnée. "Même s'il était sensible à l'agriculture bio, ce passage signifiait 50 % de travail en plus pour lui. Ingérable."

Le "coup de folie" de Julie sera le salut de Michel. Une fois Julie formée en viticulture et œnologie, à Vallet, ils engagent tous deux la conversion en agriculture bio en 2011, pour une durée de trois ans. Une aide de la Région des Pays de la Loire de 6 000 € vient soutenir cette orientation, en complément de l’aide à la conversion à l’agriculture biologique financée par l’Union Européenne.

Pour son installation, Julie perçoit par ailleurs une dotation de 12 000 € par le Département de Vendée et la Chambre d'agriculture de Vendée. "Avec la conversion en bio, on voit la vigne fleurir de nouveau, les insectes revenir, les paysages se transformer : la biodiversité renaît."

90% de la production écoulée en vente directe

Dès le millésime 2014, Julie pourra apposer le label bio sur ses étiquettes : vins blanc, rosé, rouge et jus de raisin. Près de 200 hectolitres sont produits chaque année et vendus majoritairement sur place. "C'est la particularité du vignoble de l'Atrie : 90 % de la production est commercialisée en vente directe. Le reste est distribué aux cavistes et restaurants de Vendée."

Aujourd'hui, Julie savoure son nouveau métier. "Je continue d'apprendre. 2012 a été une année difficile du point du vue climatique, sans compter les aléas mécaniques… C'est un travail à la fois technique et créatif : je peux produire mon propre vin et j'accompagne la plante jusqu'à la production. C'est passionnant et très valorisant."

Pour en savoir plus : www.gab85.org

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information