A- A A+

01 / 05
2012
> Thématiques : Culture / Sport

Kévin Hautcoeur (au centre), lors des championnats du monde d’athlétisme en salle, à Doha. Du football à l’athlétisme, il n’y a qu’une foulée que Kévin Hautcoeur a su franchir. Après être passé par le centre de formation de football de Fontenay-le-Comte, cet athlète de haut-niveau, spécialiste du 800 mètres, licencié à La Roche-sur-Yon, a inscrit les JO de Londres dans sa ligne de mire.


« Les Jeux Olympiques ont vraiment une saveur particulière, difficile à décrire… N’importe quel sportif en rêve. Ce n’est pas pour rien que des tennismen, comme Nadal ou Federer, ont refusé de participer à la Coupe Davis pour préparer cet événement planétaire », commente Kévin Hautcoeur, athlète et spécialiste du 800 mètres. En attendant de savoir s’il sera sélectionné ou non aux JO, il s’entraîne en vue des championnats de France et d’Europe d’athlétisme, en juin prochain.
Licencié à l’AC La Roche-sur-Yon, Kévin Hautcoeur enchaîne quotidiennement footing, musculation et travail sur piste. Soit entre 18 et 22 heures d’entraînement par semaine ! La Région des Pays de la Loire le soutient financièrement à hauteur de 2 000 € : « L’athlétisme est un sport qui demande beaucoup d’investissement et d’effort sur soi. Il faut être très rigoureux. Tout peut se jouer sur des détails », explique-t-il. 

 

« Conserver le sens du collectif »

 

Pourtant, à son plus jeune âge, Kévin Hautcoeur ne se destinait pas à l’athlétisme. Issu d’une famille de footballeurs (son frère aîné, Yohan, est professionnel), il intègre naturellement le centre de formation de Fontenay Foot, à Fontenay-le-Comte, à l'âge de 16 ans : « J’ai découvert mes aptitudes en athlétisme à ce moment-là, en participant à un cross, avec les autres élèves du centre. Tout a été très vite ensuite. J’ai signé ma licence à La Roche-sur-Yon en janvier 2002 et j’étais champion de France cadets au 800 mètres en juin de la même année ! »
Kévin Hautcoeur admet toutefois que le football lui a beaucoup apporté : « C’est un sport collectif, où on se libère plus avec ses coéquipiers. J’ai conservé cet état d’esprit en athlétisme : plus d’autodérision et de détachement dans ce sport où l’on est parfois trop centré sur soi-même. C’est ce qui fait ma force ! »

 

Pour en savoir plus : www.kevin-hautcoeur.com/

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information