A- A A+

08 / 04
2015
Chez Nauleau à Bouin, on pratique l'ostréiculture de père en fils. Mais pas de la même façon. En l'espace de sept ans, la production a été multipliée par trois pour compenser la perte des huîtres. Ce qui était une crise hier est devenu une récurrence.

Christophe Nauleau est ostréiculteur depuis 1996. "Officiellement parce qu'à l'origine, les parcs à huîtres sont là depuis 1958. Reprendre l'activité de mon père a été une évidence", glisse Christophe Nauleau.

Il gère un parc de 3,5 hectares à Bouin, en baie de Bourgneuf, et depuis les années 2000 un second d'un hectare au large de Paimpol en Bretagne. "J'ai fait ce choix au moment du naufrage de l'Erika : à Paimpol la qualité de l'eau est meilleure, les parcs sont plus propres. La croissance des huîtres est plus rapide et on obtient de plus gros gabarits."

Il faut au départ pas moins de 135 000 coupelles - qui accueillent les huîtres embryonnaires – captées à Moutiers-en-Retz puis installées dans les parcs, pour assurer la production annuelle. "Avec mes quatre employés, nous récoltons entre 80 à 100 tonnes chaque année. Mais pas question de lâcher les rênes. Depuis sept ans, on enregistre 30 à 40 % de perte annuelle. Alors nous avons multiplié le cheptel par trois pour arriver au même seuil de production." Plus de travail pour un même volume, distribué en majorité sur le marché de Saint-Brévin-les-Pins ou en grande surface, jusqu'en Espagne pour les fêtes de fin d'année. La cause de la mortalité ? "Pour moi, ce sont des bactéries qui émanent de l'eau, auxquelles l'huître ne résiste pas. Alors il faut qu'on s'adapte."

Pour améliorer ses conditions de travail, Christophe Nauleau a revu son outil de production : en 2013 lorsque sa pompe de remplissage a "rendu l'âme", il a refait à neuf ses bassins de clarification et ses claires, avec une aide de 11 000 € de la Région des Pays de la Loire dans le cadre de la politique régionale d'aide à l'aquaculture. "C'est sûr, c'était un risque mais je ne regrette pas. C'est plus accessible et le matériel plus performant". En 2015, l'ostréiculteur prévoit également de nouveaux travaux, d'isolation cette fois-ci, pour protéger les murs de son entreprise installée à 200 mètres de la mer, directement exposée aux embruns.

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information