A- A A+

16 / 02
2016
Après avoir trouvé un nouvel équilibre dans les assiettes, le lycée polyvalent Atlantique de Luçon est allé plus loin. En cuisine, le poids des poubelles a fondu grâce à grâce à des actions de sensibilisation, des techniques innovantes et une filière de compostage et de méthanisation des déchets. Le point avec le chef Luc Lepetit.

Au lycée Atlantique de Luçon, tous les déchets d'emballages sont compactés dans l'établissement.  Crédit photo : D.R.En 2011, le lycée polyvalent Atlantique de Luçon était l'un des premiers établissements vendéens à s'engager dans une démarche de restauration durable, accompagné par le conseiller restauration de l’espace régional de Vendée. Avec 700 repas servis le midi et 200 le soir, c'est toute une machinerie qui a été revue à la loupe.

Légumes frais et fontaines à jus de fruits

"La première année, nous avons supprimé tous les plastiques : pots de yaourts, barquettes, etc.", indique Luc Lepetit, chef de cuisine au lycée Atlantique de Luçon. "En 2012, l'installation d'un salad'bar a permis de gagner du temps et de travailler des légumes frais et locaux, en lien avec la plateforme d'insertion Aria 85."

Dessert'bar, bars à soupes, fontaines à jus de fruits et à lait, plateau de fromage en self service sont venus compléter les services du restaurant, dynamisant dans le même temps la motivation des huit membres de l'équipe. "En 2013, nous avons décidé d'aller plus loin en matière de déchets. D'autant qu'une loi, passée en janvier dernier, annonçait une taxe pour les établissements produisant un volume de déchets supérieur à dix tonnes."

Objectif zéro déchet

Avec le soutien de la Région des Pays de la Loire (8 205 €), le lycée fait alors l'acquisition d'une presse pour compacter les déchets d'emballages : cartons, plastiques et boîtes de conserve issus majoritairement des viandes et produits surgelés.

"Nous avons pris contact avec la société de méthanisation Bionerval, à Benet, , qui traite les déchets moyennant une redevance, pour les transformer en gaz. Celui-ci est valorisé en électricité, puis vendu à EDF". Le reste de ces déchets "secs" sont épandus sous forme de compost-engrais sur les champs agricoles, dans le respect de l’écosystème. Un cercle doublement vertueux : "Grâce à cette mise en place, nous avons réduit de 12 000 € à 7 400 € nos frais de gestion en déchets."

Et l'initiative présage de nouvelles actions : "Pour atteindre le zéro déchet, la prochaine étape sera de rénover intégralement la ligne de self pour installer une chaîne éclatée en libre-service. Si les jeunes se servent eux-mêmes, le volume de déchets sera encore réduit."

Pour en savoir plus : http://atlantique.paysdelaloire.e-lyco.fr

Crédit photo : D.R.

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information