A- A A+

01 / 03
2016
Labellisée "Petite Cité de caractère" en 2015, Mouchamps n'a de cesse de souffler sur les braises de son patrimoine pour le raviver. Dernièrement, ce sont des peintures murales d'avant Révolution qui ont été restaurées dans un logis, devenu l'écrin d'une potière.

L'ancien logis seigneurial est devenu un nouvel écrin pour l'artisanat d'art mouchampais.Dans l'ancienne forteresse de Mouchamps dévastée par Richelieu au XVIIe siècle, les secrets du passé remontent à la surface et se placent au service de l'embellissement communal. Jadis fief de puissants seigneurs et lieu emblématique de la communauté protestante, Mouchamps a reçu le label "Petite Cité de caractère" en 2015 pour son patrimoine remarquable.

Des peintures murales du XVIIe siècle

Ainsi, dans un ancien logis seigneurial installé à même la cour du vieux château, des peintures murales du XVIIe siècle viennent de sortir de l'oubli. "Elles ont été découvertes il y a seulement vingt ans, quand le propriétaire a souhaité lancer des travaux", indique Patrick Mandin, adjoint à la culture et au patrimoine de Mouchamps. "Elles étaient très peu visibles mais on devinait des motifs sur des panneaux, probablement installés à la fin du XVIIe siècle lorsque le logis, propriété du seigneur du Parc Soubise, a été réaménagé en appartement."

Les architectes du Patrimoine et des Bâtiments de France ont confirmé l'intérêt de la découverte, faisant état "d'un patrimoine quasiment unique en Vendée", souligne Patrick Mandin. Dans cette pièce de 20 m² juchée en haut d'un escalier à vis, une cheminée ornée en bois polychrome complète le décor.

Après l'acquisition des murs, la commune lance la restauration des peintures en 2014 avec une aide du Département de la Vendée (32 232 €) et de la Région des Pays de la Loire (7 299 €), pour un coût total de 85 000 €. À l'issue des travaux en 2015, le patrimoine a alors déjà repris vie puisqu'au rez-de-chaussée, le logis est devenu l'atelier d'une potière, Hélène Bénéteau Cousineau, depuis 2012.

De nouveaux artisans d'art à Mouchamps

"La restauration a permis de mettre à jour ce rare témoignage du passé d'avant Révolution, figurant des scènes de chasse et du quotidien mais également de favoriser l'épanouissement de l'artisanat d'art à Mouchamps", poursuit Patrick Mandin. "Hélène Bénéteau a désormais un écrin pour exposer ses poteries".

Et la commune a fait l'acquisition de deux maisons toutes proches pour accueillir deux nouveaux artisans d'art. L'un d'eux, spécialisé dans le travail du cuir, est déjà en place. Et une restauratrice de fauteuils est en cours d'installation.

Pour en savoir plus : www.mouchamps.com

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information