A- A A+

29 / 03
2016
Accompagner la montée en performance agricole en optimisant la production : un enjeu crucial et une mission centrale pour les chambres d'agriculture. Illustration avec le projet "Alhiveau", mené à la ferme expérimentale des Établières à La Roche-sur-Yon.

À la ferme expérimentale des Établières, l'alimentation des veaux est passée au crible. L'idée a germé en 2014 au sein de la Ferme expérimentale de La Roche-sur-Yon, pilotée par la Chambre d'agriculture de Vendée. Une rencontre, entre éleveurs et acteurs de la filière bovine, a permis d'identifier un potentiel inexploité autour de l'alimentation des veaux d’automne, et plus particulièrement de leur complémentation en période hivernale.

Optimiser les pratiques

"Aujourd'hui, il existe peu de références sur la complémentation des veaux d'automne, durant la phase hivernale", indique Sophie Valance, conseillère en viande bovine pour la Chambre d'agriculture de Vendée, et responsable des essais bovins à la ferme expérimentale des Établières. "Les veaux nés en fin d'été rentrent à l'automne, passent l'hiver à l'abri puis retournent en partie à l'herbe au printemps. Ils sont nourris avec une complémentation achetée, ou bien une alimentation fermière diverse selon les exploitations."

"Cette variété de pratiques nous a incités à étudier le moyen d'optimiser cette complémentation hivernale, pour favoriser les performances futures des veaux mâles en engraissement, ainsi que celles des femelles au pâturage". C'est le lancement du projet "Alhiveau".

Porté par la Chambre régionale de Vendée pour trois ans (2014-2016), il est mené en partenariat avec la Chambre d'agriculture des Pays de la Loire, l'Institut de l'élevage et la Chambre d'agriculture de la Mayenne pour l'analyse économique, avec un soutien de 40 % de la Région des Pays de la Loire (36 390 €), pour un coût total de 90 871 €.

Une restitution prévue à l'automne

"La première série d’essais a démarré à l’automne 2013", poursuit Sophie Valance. "32 veaux ont été sélectionnés puis répartis en groupes mâle et femelle, avec pour chaque sexe une dualité d'alimentation : soit en ration fermière — à base de maïs, foin, soja et triticale — soit en ration sèche avec un concentré acheté."

Au terme de l'expérimentation, l'objectif d'atteindre durant l’hiver 1 000 g pour les femelles et 1 400 g pour les veaux mâles semble relevé, avec une nuance : "En ration sèche durant l’hiver, l'engraissement démarre moins vite, mais ensuite, les courbes de croissance se rejoignent."

Complétée durant l’été par une évaluation économique visant la prescription du meilleur rationnement, la restitution du projet "Alhiveau" sera visible à l'automne à la ferme expérimentale, et accessible en ligne sur le site internet de la Chambre régionale d'agriculture.

Pour en savoir plus : www.vendee.chambagri.fr

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information