A- A A+

21 / 06
2016
Soltiss pour solidaire, tissu pour territoire. C’est le nom que la société d’économie solidaire Trait d’Union, à La Roche-sur-Yon, portera en 2017. Un nom "rayonnant" pour inscrire dans le marbre des valeurs humaines et un fonctionnement horizontal.

À La Roche-sur-Yon, Trait d’Union privilégie la holding pour solutionner ses problématiques.À La Roche-sur-Yon, Trait d’Union est connue pour son rayonnement… depuis 1996 ! En 20 ans, l’association locale de collecte de papiers est devenue un groupement de deux entreprises d’insertion, deux entreprises adaptées et un organisme de formation spécialisés en traitement de déchets, entretien d’espaces verts, emballages… loin de se cantonner à l’échelle départementale.

Former et laisser partir

"Trait d’Union emploie aujourd’hui 180 personnes, soit l’équivalent de 90 temps pleins en insertion", indique Fabrice Préault, son président. "Nous accueillons les personnes en difficulté avec l’emploi, nous les formons et au bout de deux ans, elles intègrent le monde du travail classique."

C’est ce parcours, "à l’inverse du schéma traditionnel qui veut que les gens soient formés pour qu’ils restent", que Trait d’Union veut inscrire durablement avec Soltiss, mais pas seulement.

Nouveau statut

"Soltiss, c’est notre moyen de trouver un équilibre entre les discours "Small is beautiful" et "Il n’y a que les gros qui vont rester". Nous avons tout intérêt, par exemple, à mutualiser la gestion de la paie par une seule équipe pour ne pas reproduire des lourdeurs administratives."

En changeant de statut de SAS à société holding*, Trait d’Union veut aussi entrer dans le cadre légal de l’ESS (Économie sociale et solidaire) en formalisant des actions déjà en place : la limitation du capital à cinq fois le Smic, l’encadrement du salaire des dirigeants et la participation des salariés aux grandes décisions. "Un comité de surveillance sera créé pour veiller à ces fondamentaux."

Une économie à renforcer

Cette nouvelle structure porteuse rassemblera les cinq entités du groupe, mais aussi une nouvelle, Renovpal. Basée à Pouzauges, cette association donne une seconde vie au bois par l’action de bénévoles.

"Dirigée par le même responsable depuis dix ans, Renovpal ne parvient pas à trouver une succession. C’est l’exemple type de la fragilité de cette économie sociale, souvent portée par des "moutons à cinq pattes" qui arrivent en fin de carrière, et pour lesquelles la transmission et la mutation vers une PME, avec un vrai projet social, sont compliquées. Nous allons les aider à pérenniser leur savoir-faire et à le développer". Naissance de Soltiss prévue le 1er janvier 2017, à La Roche-sur-Yon.

* Trait d’Union s’est lancé en 2014 dans l’étude d’une nouvelle structure avec le soutien de l’État et de la Région des Pays de la Loire (8 000 € au titre du fonds de soutien aux entreprises de l’économie sociale et solidaire).

Pour en savoir plus : http://trait-union.technito.com

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information