A- A A+

21 / 03
2013

Avoir ses bureaux dans une ferme du XVIIIe siècle, ce n'est pas tous les jours facile. Avec une isolation imparfaite, les baisses de température sont souvent pénibles. À La Flocellière, l'association "CPIE Sèvre et bocage – Maison de la vie rurale" a pris les choses en main. Des travaux sont en cours depuis l'hiver dernier.

 

Tous les ans, 20 000 personnes se rendent en moyenne à la ferme de la Bernardière.Mal chauffés, mal isolés et sans accès aux personnes en situation de handicap, les locaux, dont profite la CPIE Sèvre et bocage – Maison de la vie rurale ne convenaient plus. Depuis 1993, cette association, située à La Flocellière, œuvre pour la préservation du patrimoine rural local et la protection de l'environnement sur tout le nord-est de la Vendée : "Nous comptons près de 300 adhérents", complète Laurent Desnhoues, le directeur. "Onze salariés travaillent également dans l'ancienne ferme de La Bernardière, où nous avons nos bureaux."

Malheureusement, ces bâtiments sont très anciens : "Certains datent du XIXe, voire du XVIIIe siècle. Dans ces conditions, il était quasiment impossible d'avoir un chauffage performant, l'isolation étant très imparfaite". Une situation inconfortable pour le personnel mais également pour les 20 000 personnes qui se rendent chaque année sur ces lieux pour profiter des animations que donne l'association.

Déjà des premiers bénéfices

Propriétaire des lieux, la Communauté de communes du Pays de Pouzauges a décidé de procéder à quelques travaux. Cofinancés par la Région à hauteur de 26 145 €, ils ont démarré l'hiver dernier et se termineront courant 2013 : "Nous ne voulions pas perturber l'accueil des scolaires au printemps. C'est pourquoi nous avons interrompu momentanément le chantier."

Malgré tout, les bénéfices se font déjà ressentir : "Par exemple, la vieille bergerie nous sert aussi bien de salle de réunion que de bar pour le public. Nous avons remplacé les portes et installé un poêle à granulés pour que la pièce puisse être chauffée plus rapidement". L'isolation des murs a aussi été refaite tout en conservant leur aspect "ancien".

"Grâce à ces travaux, nous sommes enfin en accord avec notre discours !", se félicite Laurent Desnhoues. "En plus du confort engendré, bien isoler sa maison peut avoir des conséquences positives sur l'environnement. C'est l'exemple que nous voulons donner."

 

Pour en savoir plus : www.maison-vie-rurale.com

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information