A- A A+

17 / 04
2013
> Thématiques : Économie / Tourisme

Après l'obtention, en 2012, des labels "Atelier d'Art de France" et "Entreprise du patrimoine vivant", la sellerie d'ameublement Mercier vise plus que jamais l'excellence dans son domaine d'activité : le travail du cuir et des tissus. Et pour parfaire l'organisation de son atelier et de sa gestion des stocks, elle a récemment fait appel à un cabinet de consultants.


Fondée en 1931 par Ernest Mercier, cordonnier, l'entreprise familiale La Sellerie Mercier, à la Ferrière, a été reprise en 1975 par son fils Marcel. Ce dernier l'a progressivement ouverte à la maroquinerie puis à la sellerie d'ameublement. Jusqu'en 2008, l'atelier pratiquait exclusivement de la sous-traitance pour de grandes enseignes de distribution de meubles de moyen et haut de gamme.

L'atelier, labellisé, emploie 10 salariés.Mais depuis qu'Anouk Mercier, la petite fille, et son conjoint François Bioret, ont repris les rênes de l'entreprise, cette activité ne représente plus que 30 % du chiffre d'affaire. "Désormais nous employons 10 personnes et 70 % de notre activité est consacrée à la fabrication de pièces uniques, sur mesures et haut de gamme", explique François Bioret. "Nos savoir-faire s'articulent autour de la sellerie, de la gainerie et de la tapisserie et nous travaillons essentiellement le cuir, le simili cuir et les tissus. En termes de production, nous fabriquons du mobilier pour des entreprises ou des établissements de tourisme et de restauration, mais également de plus en plus d'aménagements intérieurs de bateaux."

Ce nouveau positionnement, fructueux, a néanmoins nécessité quelques ajustements. Pour améliorer sa compétitivité et sa capacité à innover, l'entreprise a ainsi fait appel à un cabinet de consultants, grâce notamment à un financement régional de 4 000 € dans le cadre du programme Objectif Performance animé par la CCI.

Labellisé Atelier d'Art de France

Cette accompagnement a permis d'établir un diagnostic de ses méthodes de travail, de sa gestion des stocks et de l'organisation physique de l'atelier. Pour François Bioret, "le rôle de la Région n'est pas négligeable car, outre cet appui ponctuel qui nous permet d'approfondir notre démarche d'amélioration continue, elle nous accompagne également à travers le label Atelier d'Art de France, que nous avons obtenu l'an dernier."

Ce label, qui vient récompenser une grande rigueur tout au long des process de fabrication, du prototypage au montage en passant par la coupe et la couture, garantit également la qualité et la provenance des matières premières utilisées. Ajoutez à cela une transmission intergénérationnelle des savoirs et une volonté permanente de s'améliorer, et vous obtenez une entreprise faite pour durer. Pour, qui sait, une quatrième génération de Mercier ?

 

Pour en savoir plus : www.sellerie-mercier.fr

 

Vidéo : Pierre Bordais

 

Les témoignages de François Bioret :

Télécharger le son

 

Télécharger le son

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information