A- A A+

17 / 05
2013

Quinze mille tonnes de poissons par an, soit 12 % de la pêche française : voici ce que représente le volume engrangé chaque année par les ports vendéens de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, l’Ile d’Yeu, Les Sables d’Olonne et l’Herbaudière. L’amélioration constante des criées est le cheval de bataille constant de la Chambre de Commerce et de l’Industrie.


Les criées des Sables d’Olonne et de l’Herbaudière, à Noirmoutier, font l’objet d’améliorations continues.C’est la nuit que tout se passe dans les criées de l’Herbaudière et des Sables d’Olonne. "Ce marché de nuit possède une alchimie très particulière", indique Pierre Sarrazin, responsable du développement du port et de la criée des Sables d’Olonne. "On y brasse entre 4 000 et 5 000 caisses en l’espace de quelques heures : on trie, on étiquette, on vend à une vitesse phénoménale."

Cinquante personnes travaillent en équivalent temps plein autour des caisses remplies de soles, bars, merlus, sardines… "Ici, on trouve majoritairement du poisson noble. Un volume de douze à quinze mille tonnes par an, dont près de la moitié est exportée en Espagne."

De nouveaux tunnels de lavage

Depuis quelques années, d’importants efforts ont été menés par la Chambre de commerce et d’industrie de la Vendée, concessionnaire des criées, pour adapter la filière à l’augmentation des coûts du pétrole ou aux aléas de la météo. "Le secteur se porte bien globalement, 2011 et 2012 ont été de bonnes années. Les poissons sont revenus abondamment près de nos côtes et la pêche est en cohérence avec le volume d’espèces en mer."

Au sein même de la criée, la Chambre de Commerce et de l’Industrie de Vendée (CCI) a transformé ses équipements afin de renouveler un matériel obsolète et améliorer les conditions de travail. "Avec l’aide de plusieurs partenaires publics*, nous avons équipé les criées des Sables d’Olonne et de l’Herbaudière de nouveaux tunnels de lavage pour les bacs, pour un montant global de 207 500 €. Normé et performant, ce matériel est adapté aux caisses actuelles d’une contenance de 10 kg, contre 40 kg il y a vingt ans !"

D’autres projets de développement sont à l’ordre du jour pour 2013 : l’acquisition de matériel roulant et d’élévateur, ainsi que la rénovation des sols des criées et du quai d’expédition des Sables d’Olonne, à l’horizon 2014.

 

* L’Office national interprofessionnel des produits de la mer et de l'aquaculture (25 %), la Région des Pays de la Loire (20 % au titre de l’aide à la pêche), le Fonds Européen pour la pêche (20 %), et le Département de la Vendée (10 %).

 

Pour en savoir plus : www.vendee.cci.fr

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information