A- A A+

22 / 05
2013

Suite à la visite d’une délégation sénégalaise à La Roche-sur-Yon, partenaire de la ville Tambacunda, une formation par alternance aux métiers du bois a été mise en place en 2007. Depuis cette date, le cycle s’est adapté et transformé pour rayonner aujourd’hui dans tout le pays, avec un nouvel objectif.


Au Sénégal, formateurs et artisans sont formés aux métiers du bois grâce à un programme né en 2007 à La Roche-sur-Yon.En 2007, la Chambre des métiers de La Roche-sur-Yon créait un dispositif de formation aux métiers de la menuiserie, l’ébénisterie et la charpente dans la ville de Tambacounda au Sénégal. "Depuis 1995, des liens unissent les villes de La Roche-sur-Yon et Tambacunda dans le cadre d’une coopération décentralisée", commente Placide Gnassounou, chargé de mission pour les coopérations à l’international et responsable d’unité pédagogique à la Chambre des métiers de La Roche-sur-Yon.

"Une rencontre a permis de mettre en évidence le besoin de créer un centre de formation par alternance aux métiers du bois", poursuit-il. "En concertation avec des artisans sénégalais, un programme a donc été élaboré par le centre de formation des apprentis AFORBAT, à La Roche-sur-Yon, pour former des artisans, des ouvriers qualifiés - travaillant sur des machines - ainsi que des maîtres artisans formateurs."

De nombreux partenaires publics ont été mobilisés : le Ministère des Affaires étrangères, la Région des Pays de la Loire (plan triennal de 12 150 € au titre du FRASICOD(1), la Ville de La Roche-sur-Yon et les Chambres des métiers de La Roche-sur-Yon et de Tambacunda.

Vers une reconnaissance inédite de la formation par alternance ?

"Les premiers cycles ont permis d’identifier les limites de la formation, à savoir des lacunes en français et mathématiques. Nous avons donc intégré une alphabétisation fonctionnelle – l’apprentissage des conversions, des mesures – en lien avec les écoles locales". D’année en année, le paysage artisanal du bois évolue à Tambacunda : "Beaucoup d’artisans ont été formés, se sont équipés de machines. Des formateurs partent dans tout le pays pour dispenser ces savoirs."

En lien avec l’association Frères des hommes, la Chambre des métiers réfléchit désormais à la reconnaissance de la formation : "Nous avons modélisé un concept et aujourd’hui nous aimerions le faire valider par un diplôme auprès des autorités sénégalaises. Ce serait une reconnaissance inédite car le système de formation par alternance n’existe pas encore sous cette forme au Sénégal."

 

(1) Fonds Régional d'Aide et de Solidarité Internationale pour la Coopération et le Développement.

 

Pour en savoir plus : www.cm-larochesuryon.fr

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information