A- A A+

19 / 02
2012
> Thématiques : Formation / Apprentissage

De nombreux patrons hésitent à embaucher des salariés en situation de handicap. Thierry Barbarit, directeur de « La Poulichette » à La-Roche-sur-Yon, a franchi le pas en engageant, en apprentissage, Alexandre Retailleau qui est sourd et muet. Témoignages.


Alexandre Retailleau, sourd-muet, en apprentissage à la boulangerie La Poulichette.Un handicap n’est jamais facile à surmonter. Alexandre Retailleau, 18 ans, ne dira pas le contraire. Ce jeune Venansaltais, sourd-muet, prépare actuellement un CAP de pâtissier en alternance à l’Esfora (Espace de formation par alternance). Depuis juillet 2010, deux semaines sur trois, il est en apprentissage à la boulangerie-pâtisserie « La Poulichette », à La Roche-sur-Yon. « Etant donné mon handicap, de nombreux patrons étaient réticents à me prendre, raconte-t-il. Certes, au début, cela n'a pas été facile car je m’exprime surtout avec le langage des signes. Il a donc fallu que le personnel s’adapte. Le laboratoire, où nous confectionnons les gâteaux, a été équipé d’un tableau où l'on m’écrit les consignes. » Depuis, il s'est parfaitement acclimaté. « Je fais le même travail que les autres apprentis. Je peux très bien éplucher des fruits, remplir les choux de crème ou napper des gâteaux. On me donne également de bons conseils. Je dois être attentif à ce que je fais et bien suivre les consignes que l’on me donne. »

 

"Pérenniser la profession"

 

Pour Thierry Barbarit, le directeur de « La Poulichette », former des apprentis est une évidence : « C’est la façon la plus efficace de pérenniser notre profession. Depuis mon installation à mon compte en 1995, j’ai dû former au total une cinquantaine d’apprentis. J’en emploie six cette année. » Intégrer une personne en situation de handicap a bien sûr nécessité quelques adaptations. « Mais je voulais participer à l’intégration d’un handicapé dans son travail. Je me suis engagé à garder Alexandre jusqu’à ce qu’il obtienne son CAP. Si c’était à refaire, je le referais ! »
Thierry Barbarit a reçu une subvention de 3 400 € de la Région des Pays de la Loire pour la signature du contrat d’apprentissage d’Alexandre Retailleau, complétée par une aide sur le terrain : « J’ai des rendez-vous réguliers avec le Conseil régional pour suivre l’évolution du jeune. Cela nous aide à bien se comprendre et à avoir le même langage ! »

 

Pour en savoir plus : Le site de l’Esfora

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information