A- A A+

25 / 02
2012
> Thématiques : Environnement

Le manque d’entretien a fortement détérioré les marais, entraînant de graves répercussions écologiques.Après des mois de travaux, les pelleteuses viennent de quitter les marais de Bois-de-Céné et de Sallertaine. Le chantier mené sur les fossés tertiaires est terminé.  Faute d’entretien, ils n’assuraient plus leur fonction hydraulique et empêchaient certaines espèces animales de se développer.


« Le marais breton avait sérieusement besoin de retrouver un second souffle », commente Sébastien Chaigneau, secrétaire et technicien des associations syndicales du marais breton. Autrefois, l’entretien des fossés tertiaires était réalisé par les éleveurs maraîchins qui utilisaient l’eau pour abreuver leur bétail. » Aujourd’hui, les agriculteurs sont moins nombreux. Le manque d’entretien du marais qui en a découlé a fortement détérioré ce territoire, entraînant de graves répercussions écologiques. « Avec la vase, les fossés se sont comblés. Ce qui empêche l’eau d’y circuler et donc de se renouveler. »

La faune aquatique est également touchée : « La température de l’eau des fossés est plus élevée qu’à l’accoutumée. Par conséquent, il y a moins d’oxygène et cela limite la diversité des espèces piscicoles. On ne retrouve que des espèces tolérantes comme la carpe ou la tanche, mais plus aucun brochet. »

 

Rendre le marais plus vivable  

 

Pour retrouver cette diversité de la faune aquatique et un marais d’une bonne qualité, les fossés ont dû être recreusés. « Cela va épurer l’eau et favoriser la vie aquatique », poursuit Sébastien Chaigneau. Les propriétaires maraîchins ont participé financièrement aux travaux effectués : « Certains étaient sensibles à cette cause, ils n’ont pas été difficiles à convaincre. Par ailleurs, les agriculteurs pourront réutiliser l’eau, ce qui était devenu jusqu'alors impossible. »

Ce projet était porté par deux associations syndicales de marais (Syndicat des Marais de Bois-de-Céné et de Châteauneuf et l’association syndicale des Marais de Beauvoir-sur-Mer et de Challans). Leur rôle est de gérer l’eau sur leur territoire respectif. Elles ont bénéficié chacune d'une aide 9 000 € de la Région des Pays de la Loire. La même opération devrait se répéter sur le canton de Beauvoir-sur-Mer courant 2012.

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information