A- A A+

05 / 03
2012

 

Trait d'Union compte une centaine de contrats d’insertion parmi ses salariés.Mêler écologie et solidarité tout en devenant une entreprise économiquement viable, c’est l’audacieux pari auquel a su répondre Trait d’Union. Elle a bénéficié à son lancement de l'épargne salariale. Aujourd'hui, l'entreprise yonnaise, emploie une centaine de salariés en contrat d'insertion.


Trait d’Union, une entreprise avant-gardiste ? Vincent Filloneau, le directeur de cette entreprise yonnaise en est convaincu : « A sa création en 1996, Trait d’Union existait sous une forme associative. Nous étions une dizaine de bénévoles sensibles aux questions sociales et environnementales. Notre objectif était – et est toujours - de réinsérer par l’emploi des personnes en difficulté (chômeurs, travailleurs handicapés, jeunes sans qualification), tout en prenant en compte un aspect écologique. »

En 2005, l’association devient une entreprise privée. Si la structure change, les objectifs restent les mêmes. Aujourd'hui, Trait d’Union gère notamment trois centres de tri de déchets d’emballages ménagers en Vendée. « Avec le Grenelle de l’environnement, on a pu observer une certaine prise de conscience de la part des grandes entreprises et des collectivités. C’est un secteur en plein essor aujourd’hui et où il y a beaucoup de travail, commente Vincent Filloneau. Nous collaborons ainsi avec des grands acteurs de l’environnement comme Véolia Propreté ou SITA Ouest. » Par ailleurs, Trait d’Union participe à la collecte des déchets valorisables et mène des actions à de sensibilisation des foyers au tri.

 

Tremplin vers un emploi durable

 

A l’heure actuelle, l'entreprise compte une centaine de contrats d’insertion parmi ses salariés. « Ces contrats sont valables 24 mois maximum, précise Vincent Filloneau. C’est un tremplin pour eux vers un emploi stable et durable. L'occasion de retrouver les réflexes du travail et une véritable chance de se diriger vers un secteur aussi porteur que l’environnement. »

Entreprise sociale et solidaire, Trait d’Union a bénéficié en 2005 de l’épargne salariale et solidaire à hauteur de 160 000 € pour se lancer. « Cela a été une véritable aubaine pour nous. Aujourd’hui, c’est à notre tour d’investir. Nous plaçons une partie de nos bénéfices dans le Sofinei* pour permettre à d’autres entreprises ayant la même philosophie que la nôtre d’exister. » Une façon de renvoyer l'ascenseur !

 

* Société de financement des entreprises d’insertion

Infos par départements

Infos par départements Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée

Recherche

Recherche d'articles

Tout cocher

Par départements :

Tout cocher

Par thématiques :

Mon compte / alerte mail

Qui sommes-nous ?

Créé en janvier 2012, Le Fil des Territoires est un service de diffusion d'informations sur l’action publique des Pays de la Loire.

> Lire la suite...

Vidéos

Haut de page

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus sur les cookies et savoir comment demander leur suppression, consultez nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK
EU Cookie Directive Law Information